Le principe de la contrariété maximum


Un de mes amis est affolé; il en devient complètement parano: les ascenseurs lui en veulent !

Tous les jours, m'explique-t-il, je vais au bureau et je commence par voir mon chef qui est au 9e étage, pour y recevoir les directives pour la journée.
Bien entendu, au rez-de-chaussée je prends l'ascenseur et je monte jusqu'au 9e ( il y a 10 étages dans le bâtiment).
Aucun problème.
Mon directeur me donne les instructions pour la journée et je redescends chez la secrétaire qui est au 1er et... c'est là que les ennuis commencent.

J'attends l'ascenseur pour descendre et, tu ne me croiras pas, 9 fois sur 10 l'ascenseur qui arrive monte vers le 10e. J'en suis absolument certain; j'ai même fait des statistiques qui portent sur près d'un an: 9 fois sur 10 il monte.
Attends, attends, ce n'est pas tout.
Quand, enfin, j'arrive à en avoir un qui descend, je passe chez la secrétaire pour lui donner son boulot et reprendre le travail de la veille. Ensuite je remonte le porter à mon chef au 9e. Eh bien! tu me croiras encore moins: 9 fois sur 10 l'ascenseur descend !

Et dire que je sais que quand j'aurai terminé au 9e et que je voudrai descendre, l'ascenseur va monter.
Avoue qu'il y a un problème !
J'en ai parlé aux informaticiens de la compagnie, aux comptables et tout le monde s'est moqué de moi. Peux-tu m'aider ?

Ecoute lui dis-je, pourquoi n'es-tu pas venu me voir plus tôt. Je t"aurais fait un petit schéma et tu aurais tout de suite compris.

Supposons que, comme il y a beaucoup de circulation dans le bâtiment, l'ascenseur voyage sans arrêt entre le rez-de-chaussée et le 10e. Nous allons faire un petit graphique, et pour simplifier les choses, nous négligerons les temps d'arrêt aux étages.

Pour te simplifier les choses, j'ai choisi comme unité de temps la durée nécessaire pour monter (ou descendre) d'un étage.
Quand tu es au 9e, j'ai représenté en rouge l'intervalle de temps pendant lequel l'ascenseur qui arrivera montera vers le 10e et en vert celui pendant lequel l'ascenseur qui arrivera descendra vers le rez-de-chaussée. Quand tu es au 1er, j'ai mis en rouge la période pendant laquelle l'ascenseur qui se présente descendra et en vert celle pendant laquelle l'ascenseur qui arrive montera.

Que constates-tu ? Un phénomène tout à fait normal.
Tes statistiques sont exactes, quand tu es au 9e l'intervalle de temps "défavorable" est 9 fois plus long que l'intervalle "favorable"; il y a donc 9 chances sur 10 que l'ascenseur qui arrive à l'étage monte vers le 10e et 1 chance sur 10 qu'il descende. D'ailleurs si tu avais un peu réfléchi, quand tu es au rez-de-chaussée, il y a 10 chances sur 10 que l'ascenseur monte. Heureusement, n'est-ce pas !

Voilà, ne t'inquiète plus. Où que tu sois, il y aura toujours autant d'ascenseurs qui montent que d'ascenseurs qui descendent; ils ne disparaîtront ni dans le ciel ni en enfer, mais les temps d'attente pour le "bon" ascenseur varieront selon l'étage où tu te trouves.
Dans ton cas, c'était ce que les physiciens humoristes appellent le 4eprincipe de la thermodynamique, celui de la contrariété maximum

J'espère qu'à présent tu es rassuré !


Statistique Haut de la page Sommaire